Affiche La fracture ferroviaire

Il va vite. II bat des records. II est démocratique. Le monde entier nous l'envie. Il a, proclame-t-on, sauvé la SNCF. Le TGV monopolise les discours à sa gloire dans un déploiement de communication sans précédent. L'incontestable réussite technologique et le gain de temps qu'il permet cachent pourtant une réalité moins reluisante: tarifs en constante augmentation, correspondances chaotiques, lignes secondaires délaissées, réseau classique en déshérence. La SNCF ressemble de plus en plus à une compagnie aérienne qui dessert les centres des métropoles en traversant des territoires condamnés à regarder passer le progrès. Loin de tout fatalisme, cet ouvrage démontre que cette stratégie guidée par des logiques de rentabilité n'est pas la seule possible. La Belgique, l'Allemagne, la Suisse, l'Autriche ont adopté à bien des égards d'autres modes de développement fondés sur la densification de leur réseau, des tarifs souvent plus bas, des correspondances har

Ecrit par : Vincent Doumayrou

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La fracture ferroviaire" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes