Affiche La France sous Vichy

Trente ans après la traduction de La France de Vichy (1973), une vingtaine d'historiens rendent hommage à Robert O. Paxton. Cet universitaire américain, de son regard à la fois étranger et distant, a changé durablement les représentations collectives des " années noires ". Dans une historiographie alors axée sur les responsabilités allemandes ou sur l'histoire de la résistance, il a opéré une révolution épistémologique, déplaçant l'angle d'observation de l'occupant allemand vers l'" État français ". Il a révélé ainsi à quel point ce dernier avait exercé une politique propre, marquée par le choix de la collaboration d'État et celui d'une rupture définitive avec la République. Le présent ouvrage offre un bilan de la production savante de ces vingt dernières années et dresse des perspectives de recherche. Il donne un aperçu des travaux sur les rapports entre occupants et occupés, d'un point de vue politique, social ou cultur

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La France sous Vichy" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes