Affiche La juste mémoire

Comment affronter à l'heure actuelle une certaine dérive entre excès et défaut de mémoire ? Simultanément à cette tension entre histoire et mémoire, la difficulté de trouver une " juste mémoire " (quantitative et qualitative) est peut-être l'un des symptômes de la montée prégnante de la catégorie de présent. Pour s'orienter dans ce débat public, cet ouvrage adopte une entrée en matière éthique tout en s'appuyant sur l'œuvre de Paul Ricoeur, dont La mémoire, l'histoire, l'oubli. Sous cet éclairage deux problématiques s'imposent, configurant le questionnement : qu'est-ce que la représentation du passé ? Y a-t-il une juste mémoire ? Il convient de les distinguer, entre un pôle épistémologique et un pôle éthique. Mais cet apprentissage de la distinction méthodique entre s'informer et juger n'est pas sans relever d'un même horizon politique et moral. Il s'ensuit, dans ces pages, une conversation entre historiens et p

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La juste mémoire" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes