Affiche La Maîtresse de Ker-Huella

Une Bretonne au grand coeur dans la tourmente de l’histoire. 1865, dans le Finistère. À vingt-quatre ans, Marie Kerléo ne semble vivre que pour dispenser autour d’elle le bonheur. Celui de son époux, de quinze ans son aîné, boulanger, marchand de vin et aubergiste à Penzé dans le Haut-Léon lui importe plus que tout. Après la perte de deux enfants, elle espère lui donner un fils. Elle s’occupe aussi de faire fructifier ses affaires car lui n’a qu’une passion, la République, pour laquelle il lutte en secret dans la France très surveillée du Second Empire. La guerre de 1870 fait voler en éclat le petit monde de Marie. Son frère soldat ne donne plus de nouvelles. Les autres hommes de son entourage partent rejoindre l’armée de volontaires bretons rassemblés à Conlie près du Mans. Quant à son mari, il disparaît pour participer à l’insurrection parisienne. La paix revenue, il faudra toute l’énergie et la générosité de Marie pour faire renaître le bonheur, sur les bords de la Penzé, dans la ma

Ecrit par : Joël Raguénès

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La Maîtresse de Ker-Huella" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes