Affiche La Mondialisation

Avec la conjonction de la crise financière et de la crise de la dette publique, de la récession économique, de la misère persistante dans de nombreux pays, le débat sur la mondialisation se déploie désormais sur fond de questions plus radicales à propos de l’avenir même des capitalismes. La mondialisation actuelle a des précédents, mais elle est singulière. Combinaison de trois « globalisations » – globalisation des firmes, de la finance et globalisation numérique – elle se définit par une généralisation des compétitions : mise en compétition par les firmes globales de l’ensemble des territoires ; mise en compétition des firmes globales par les investisseurs institutionnels de la finance globale de marché. Ce processus aggrave fortement certaines inégalités et en réduit spectaculairement d’autres. Il favorise les émergences rapides, il provoque des fragmentations. La mondialisation n’unifie pas le monde, elle le morcelle. Dans ces conditions, quel avenir ? Les firmes globales sont-elle

Ecrit par : Pierre-Noël Giraud

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La Mondialisation" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes