Affiche La Mort rôde en blanc

"Une clarté diffuse et bleutée flottait au loin dans une sorte de brouillard, un bruit incessant ne cessait de frapper l’air de sa résonance. Petit à petit Many comprit que le bruit émanait de l’intérieur de son crâne, l’onde de choc du coup porté sur sa tête stagnait et retentissait encore à ses oreilles. Il émergea doucement de sa douleur, devinant péniblement que la lampe teintée de bleu au plafond ressemblait fort à la clarté issue du brouillard de son inconscience passagère. Ses yeux, au bout d’un effort considérable, prirent enfin la mesure de son environnement. Il s’étonna de se trouver assis sur une chaise métallique fixée au sol, complètement nu, dans une espèce de sous-sol aménagé en salle de torture sado-maso, les mains menottées dans son dos, les chevilles attachées aux pieds de chaise. La pièce entièrement montée en briquettes rouges paraissait insonorisée, pas de fenêtre, aucune autre ouverture pourtant l’air ne se faisait pas rare, la température était douce. Il fin

Ecrit par : Daniel Arrow

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La Mort rôde en blanc" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes