Affiche La personnalisation de la peine dans le Code pénal

La psychocriminologie contribue à de nouvelles représentations du droit pénal, permettant de repenser la peine avec une nouvelle rationalité qui fait une place grandissante à la subjectivité. Le passage notionnel de l'individualisation à la personnalisation de la peine opéré par le Code pénal de 1994 en constitue l'exemple le plus illustratif. L'approche psychocriminologique révèle qu'il n'est plus possible en droit pénal positif de faire l'économie de l'étude des multiples interactions (entre intervenants judiciaires) traduisant toute la complexité de l'acte de juger. Dans ce cadre, la peine prononcée tendra à plus d'intelligibilité.

Ecrit par : Isabelle Dréan-Rivette

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La personnalisation de la peine dans le Code pénal" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes