Affiche La sainteté du détail infime

Né en 1922 à Varsovie, décédé en 1983, auteur de recueils de poésies, de courts récits et de longs textes en prose ainsi que de pièces de théâtre, Miron Bialoszewski est l'un des poètes majeurs de la littérature polonaise du XXI siècle. Il passa parfois pour un novateur hermétique et son langage resserré, ses extravagances verbales pourraient faire penser à Henri Michaux ou à Eugenio Montale. Il fut cependant l'écrivain le plus authentiquement lié à la vérité quotidienne de la Pologne (et surtout de sa Varsovie natale), dont il choisit de témoigner en prenant le parti des choses et des gens ordinaires. C'est lors du " dégel " politico-culturel qu'une petite scène expérimentale révéla d'abord sa poésie, puis son premier recueil - Les Révolutions des choses (1956) - fraya le chemin aux autres volumes Calcul velléitaire (1959), Gmotions troilipeuses (1961), Il y allait et il _y avait (1965), Dénonciations de la réalité (19,73), Bruits. glus, trains (1976

Ecrit par : Hanna Książek-Konicka

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La sainteté du détail infime" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes