Affiche La servante du Seigneur

Rome, an 1003. Avant d'être emporté par la folie et la mort, Gerbert d'Aurillac, pape de la fin du premier millénaire, plus connu sous le nom de Sylvestre II, rédige les dernières pages du journal qu'il tient depuis cette nuit qu'il préférerait avoir oubliée. Mille ans plus tard, au Puy-en-Velay, le mur du presbytère qui retenait un terrible secret s'écroule sous les coups d'un maçon, révélant une horloge aux obscurs messages évangéliques... Il en est de certaines vérités comme des épidémies : rien n'arrête la contagion. Et il suffira que la voix d'une vieille gitane se fasse entendre, quelque part dans la banlieue de Lyon, pour que la mémoire renaisse au cœur du peuple romain. Lentement, d'anciens rouages se mettent en marche. Le Vatican brûle ses derniers vaisseaux. Les tueurs sont lâchés. Dieu lui-même saura-t-il reconnaître les siens ?

Ecrit par : Denis Bretin - Laurent Bonzon

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La servante du Seigneur" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes