Affiche La traque du Bismarck

Dès l'arrivée d'Hitler au pouvoir, il fut décidé de porter la Kriegsmarine à parité avec la marine française. La première va ainsi mettre sur cale successivement les croiseurs de bataille Scharnhorst et Gneisenau pour faire pièce aux Dunkerque, Strasbourg, puis les cuirassés Bismarck et Tirpitz en réponse aux Richelieu et Jean-Bart. Dès que ces bâtiments purent entrer en service, le grand amiral Raeder décida de les engager dans l'attaque des communications maritimes britanniques dans l'océan Atlantique. Début mai 1941, il envoie en opération le Bismarck qui venait tout juste d'entrer en service, et le Prinz Eugen, les deux plus puissants cuirassiers de la flotte allemande. L'opération Rheinübung, du 19 au 27, tourne vite à la tragédie. Repérés lors de leur entrée dans le détroit du Danemark, les navires allemands affrontent le Hood et Prince of Wales. Le premier, atteint par un obus pénétrant dans une de ses soutes à munitions, explose, entraînant la mort

Ecrit par : François-Emmanuel BREZET

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La traque du Bismarck" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes