Affiche La vie rêvée des gens heureux

Sommes-nous tous destinés à être parents ? Mieux, une femme est-elle toujours destinée à être mère ? Le désir d'enfant est-il toujours partagé ? Un premier roman surprenant d'audace, qui n'hésite pas à bousculer les idées reçues. Au Canada, de nos jours. FIV, traitements hormonaux, aide à la procréation, pendant plusieurs années, James et Ana ont tout essayé pour avoir un enfant. Et puis, petit à petit, la quarantaine approchant, ils se sont résignés. James, en tout cas, a reporté son affection sur son filleul, le petit Finn, qu'il baby-sitte quand l'occasion se présente. Ana, elle, s'est rendue compte que cette course à l'enfant avait peut-être plus à voir avec la pression sociale qu'avec son propre désir profond. Et puis, un jour, le choc : les parents de Finn ont eu un terrible accident de voiture, le père a été tué sur le coup, la mère est dans le coma. Littéralement du jour au lendemain, James et Ana deviennent parents. Si James s'impro

Ecrit par : Katrina ONSTAD

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "La vie rêvée des gens heureux" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes