Affiche Le bonheur à San Miniato

Jean d'Ormesson a écrit des romans- la gloire de l'Empire, Au plaisir de Dieu -des essais- Au revoir et merci - une biographie de Chateaubriand- Mon dernier rêve sera pour vous. Le Vent du soir et Tous les hommes en sont fous sont les deux premiers volumes d'une trilogie qui s'achève avec Le Bonheur à San Miniato. Il y avait deux bouteilles de champagne dans le coffre de la voiture. Nous les débouchâmes toutes les deux et nous bûmes au goulot à la santé de Pandora. - Au passé, dis-je en riant. - Au passé, vieux frère ! dit Javier. - Au passé ! dit Agustin. - A l'avenir ! dis-je en vidant la dernière des deux bouteilles. A l'avenir qui n'est rien d'autre qu'un passé en voie de fabrication. Nous avoins bu pas mal. Nous avions un peu pleurniché. NOus arrivâmes à l'aéroport en faisant des zigzags et dans un état de gaieté inquiétant. Un policeman britannique nous regarda avec soupçon. - Nous sommes des partisans de l'avenir, lui dit Ag

Ecrit par : Jean d' Ormesson

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Le bonheur à San Miniato" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes