Livre Le Fruit sanglant du hasard

5.0/10
Boite de  Le Fruit sanglant du hasard
  • 300 pages

Comment réussissaient-ils, les autres, à rester en paix avec eux-mêmes ? Les Charles, Roberto, Max ? Comment se débrouillaient-ils avec leur argent, leur épouse, leurs maîtresses ? Savaient-ils encore que c’était grâce à lui s’ils nageaient dans le bonheur ? Ces crapules avaient tout oublié ! Comme on oublie plus facilement la main tendue à celle qui vous gifle. Bien sûr, admettait-il, lui aussi en était une, de crapule. À cette différence, fondamentale à ses yeux, que sa crapulerie s’accomplissait avec la conviction du travail bien fait, sans gloire ni mérite. Les autres en tiraient profit avec une désinvolture qui frisait l’insolence. C’est ainsi qu’un matin d’avril, Victor Anatoly décide de faire une bonne blague à ses amis. Oh, rien de vraiment cruel. Juste un tour de passe-passe destiné à brouiller les cartes, à modifier leur vision des choses, à planter l’effroi comme un tison au cœur de leur moelleuse existence. Mais pour ce faire, il a besoin de son fils. Et celui-ci, bien au-d

0
0
0
0

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre

Auteurs :