Affiche Le Grand Empereur et ses automates

Voici le roman de tordre absolu, tel que le voulut Ts'in Che-houang ti, Premier Auguste Empereur, sur l'ensemble de l'Empire chinois, au IIIe siècle avant notre ère. Après avoir arrêté l Histoire en instaurant le règne de la nécessité pure et enfermé l'espace dans une grande muraille, l'Auguste Empereur veut abolir le temps. Il finit son règne entouré d'automates hydrauliques et croit avoir ainsi prise sur les êtres. Déjà, il rêve de diriger les hommes comme on dirige des machines. Mais il n'est peut-être lui-même qu'un pantin entre les mains de son premier ministre. Il meurt en voyage et, conservé dans de la glace, on continue à lui servir des plats et à prendre ses ordres comme s'il était vivant... Jouant avec les multiples miroirs de la civilisation chinoise, cruelle et raffinée, voluptueuse et conquérante, ce roman révèle l'étonnante figure de ce Premier Empereur et brosse ainsi le portrait d'une Chine à la fois ancestrale et m

Ecrit par : Jean Levi

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Le Grand Empereur et ses automates" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes