Affiche Le jaune et le noir

« Les Chinois n’ont pas inventé les échecs. Mais depuis 4 000 ans, leur jeu de go est un redoutable exercice de stratégie dont les règles sont subtiles : sur un damier de 361 intersections, les joueurs disposent leurs pions noirs et blancs. Le principe consiste à conquérir ou à contrôler le maximum de territoires. C’est à cela que jouent les Chinois en Afrique contre les anciennes tutelles coloniales. Autrement dit, l’empire du Milieu y applique une stratégie précise et calculée en détail, pour mettre l’adversaire occidental hors de l’espace africain. C’est presque réussi, l’épopée africaine de Pékin ressemble à une conquête triomphale. » La stratégie millénaire et récente de la Chinafrique, sa traite intercontinentale et son racisme olympique, cette Chinafrique à qui le passif colonial occidental sert de cheval de Troie, avec ses gigantesques dévastations aux pillages subtilement organisés : voici l’enquête historique de l’anthropologue franco-sénégalais Tidiane N’Diaye qui fait éclat

Ecrit par : Tidiane N'Diaye

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Le jaune et le noir" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes