Affiche Le langage

Aux animaux supérieurs, ne manque-t-il que la parole, mais non une capacité langagière au moins virtuelle ? C'est cette question que l'ouvrage traite dans sa première partie. La réponse est positive. Des capacités qu'il est raisonnable de qualifier de langagières existent bien chez les espèces les plus proches de nous, singes anthropoïdes, mammifères marins et amphibiens, même si elles restent loin des réalisations humaines et ne paraissent guère être utilisées en milieux naturels. L'ouvrage est également dévolu à l'examen d'une seconde question fondamentale, celle des origines du langage humain. Les données accumulées depuis quelques années sur ce qui paraît avoir été les capacités langagières des premiers humains permettent d'entrevoir une continuité entre l'étage animal supérieur et celui des hominidés, laquelle éclaire d'un jour nouveau la phylogenèse du langage.

Ecrit par : Jean-Adolphe Rondal

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Le langage" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes