Affiche Le monde merveilleux d'Estella Canziani

Au début du XXe siècle, une Anglaise de la bonne société, riche, originale et libre d'esprit, part à la découverte de la Savoie profonde. Dédaignant les cimes et les stations à la mode, elle s'enfonce dans les vallées reculées, s'installe dans les villages perdus, loge à la dure chez l'habitant. Elle observe. Et elle peint. Elle peint sans relâche tout ce qu'elle voit, avec minutie et précision. Les cimes et les forêts, certes. Les villages et les jardins. Mais surtout, les montagnards : elle est la première et restera la seule artiste à les représenter dans leur cadre quotidien ou à l'église, à fixer le chatoiement fascinant des costumes féminins et l'humble simplicité des travaux domestiques. Elle a raison de se hâter : elle saisit les derniers chants d'une Savoie traditionnelle que la vie moderne va faire disparaître. Ses tableaux illuminés de couleurs profondes et somptueuses nous offrent la poésie et la rude sérénité d'une Savoie dont l

Ecrit par : Paul Guichonnet - François Forray

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Le monde merveilleux d'Estella Canziani" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes