Affiche Le Pont invisible

Paris, 1937. Andras Lévi, juif d’origine hongroise, quitte Budapest et sa famille afin de poursuivre ses études d’architecture à Paris. Il se prend rapidement au jeu de la vie parisienne : c’est le temps des amitiés et des amours inoubliables. L’euphorie ne dure qu’un instant car l’Europe s’apprête à basculer dans la terreur. Andras décide de retourner en Hongrie, croyant échapper à l’antisémitisme français, mais ce n’est que le début d’un périple marqué par la violence, la souffrance et la peur.Dans ce texte magistral, inspiré de I.B. Singer, Orringer recrée avec brio l’Europe des années 40, où les destins individuels ont été dévastés par l’irruption de la guerre. Des rues de Paris aux camps de travail en Turquie, Le Pont invisible reconstitue à travers l’histoire d’une poignée d’exilés le désastre intime et politique du totalitarisme.

Ecrit par : Julie Orringer

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Le Pont invisible" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes