Affiche Le prisonnier

Qui est celui que l’on surnomme Papa ? Qui est cet homme que l’on traque depuis des mois ? Que l’on arrête enfin au milieu de la nuit ? L’a-t-on dénoncé ? Est-il un hors-la-loi, un assassin, un révolutionnaire ? Julia, la jeune institutrice du village, se pose toutes ces questions quand la bande de ceux qui ont capturé Papa viennent la réveiller et lui demandent de les suivre. Elle comprend qu’ils ont enfermé Papa dans une salle de classe, la classe de son école, elle comprend qu’elle n’a pas le choix. C’est elle qui, pendant toute la nuit, doit surveiller le prisonnier, le nourrir, le nettoyer, le soigner avant qu’on le livre. Au début Julia a peur. Il y a du sang dans la classe, celui de Papa. Elle est seule face à un homme à terre, puant, hirsute. Jusqu’au petit matin, elle lui donne à boire, l’alimente, lui parle, se parle à elle-même. Des sentiments contradictoires l’assaillent. Alternent en elle le dégoût et l’envie, la haine et la compassion. Entre la jeune fille solitaire, viva

Ecrit par : Anne Plantagenet

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Le prisonnier" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes