Affiche Les derniers jours du rock'n'roll

Ce livre raconte l’histoire d’hommes (et de quelques femmes) avec des guitares, des voitures de sport, des micros, des cuirs, des chaînes, des amplis et autre seringues qui leur faisaient franchir le mur du son et ruer dans les décors... Sorties de route ou tombées du ciel, quand on ne s’y envoyait pas d’une ligne ou d’un rail : le temps des comètes. C’est l’histoire de quelques générations (au sens où l’entendirent les « Who »), pressées d’en finir avant que de vieillir qui prirent la route du rock, du succès et presque aussitôt de la postérité : morts à vingt dans les années 60, à vingt-sept dans les années 70, à peine le temps de se faire un prénom : Buddy, Eddie, Ritchie, Rickyn Jimi, Jim, Tim, Janis, Otis, Elvis, Vince, Marvin, Freddie and co, tout le gotha de nos discothèques jusqu’à Kurt Cobain et son précoce Nirvana. Et puis aussi les demi-dieux : les derniers jours de Morrison à Paris, le traquenard de John Lennon au Dakota, la véritable mort d’Elvis, seul au sommet de son Hil

Ecrit par : Pierre Achard

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Les derniers jours du rock'n'roll" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes