Affiche Les écrans sur la scène

Archaïque, mais bricoleur, le théâtre a toujours absorbé les inventions techniques de son époque, qu'elles soient mécaniques, électriques, filmiques ou électroniques. En intégrant ces nouveautés, il sait en détourner l'usage à son profit, tant qu'il demeure dans son espace et dans son temps, marqués par la mémoire et par le jeu de ses acteurs polyvalents, maîtres de la scène, des mouvements de leur corps et de leur voix. L'histoire du théâtre du XXe siècle est remplie d'exemples fameux de plateaux envahis d'écrans - de Meyerhold à Sellars, de Piscator à Svoboda, d'Eisenstein à Peyret. Le maniement de l'outil-vidéo, plus souple que l'outil-cinéma, la possibilité de retraitement en direct des images, transforment leurs conditions de production et les vingt dernières années du siècle ont vu progressivement les moniteurs croître et se multiplier sur scène. Il peut s'agir là d'un simple effet de mode. Mais utiliser sur scène les images,

Ecrit par : Béatrice Picon-Vallin

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Les écrans sur la scène" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes