Affiche Les hommes d'Eglise et le pouvoir politique en Afrique noire

Malgré son silence sur le parti unique et sur certains événements politiques, même s'il prit moins de risques que Mgr Raymond-Marie Tchidimbo (Guinée) ou le cardinal Joseph Malula (RDC), le cardinal Bernard Yago eut une réelle liberté de ton vis-à-vis du pouvoir politique. Un pouvoir pour lequel il priait constamment afin qu'il s'exerce selon le droit et la justice mais qui était loin de l'intéresser personnellement car, pour lui, l'essentiel était de proclamer la Parole de Dieu. Pour cela il était nécessaire que lui-même et l'Eglise catholique soient libres vis-à-vis du pouvoir politique.

Ecrit par : Jean-Claude Djéréké

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Les hommes d'Eglise et le pouvoir politique en Afrique noire" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes