Livre Les hommes meurent, les femmes vieillissent - extrait

5.0/10
Boite de  Les hommes meurent, les femmes vieillissent - extrait
  • 14 pages

" La bouche la plus scellée n'empêchera pas un corps de révéler ce qu'on a fait de lui. " Elles sont dix. Mères, sœurs, cousines, petites et arrière-petites-filles, elles vont chercher un oubli à L'Éden, l'institut de beauté d'Alice. Certaines sont au bout de leur existence, d'autres au début. Tour à tour, elles dévoilent leurs secrets, leur fragilité aussi. Sans rien dissimuler, elles disent la jouissance et la défaite, l'allégresse à aimer et les renoncements. Les rides et les bonheurs. Toutes sont terriblement attachantes et font face à un silence qu'elles apprivoisent. Celui d'Ève, l'absente, sans laquelle elles ont appris à vivre. Autour de son souvenir, elles réapprendront à être une famille. Fantasques, mélancoliques et troublants, les hommes meurent, les femmes vieillissent.

0
0
0
0

Du même auteur Continuer sur votre lancée

  • Rentrée littéraire Belfond français 2014 extraits
  • Les hommes meurent, les femmes vieillissent
  • Le fennec amoureux d'une pastèque
  • La mer l'emportera
  • La poule portée par la foule
  • Je me souviens de tout

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre