Affiche Les îles de la mémoire

Les îles du lac Tana, réservoir du Nil bleu situé sur les hauts plateaux du nord de l'Éthiopie, abritent depuis le XIIIe siècle ermites et communautés monastiques. Lorsque, au cours du XVIIe siècle, les rois d'Éthiopie établissent leur capitale à Gondar, quelque soixante kilomètres plus au nord, ces hommes de Dieu se retrouvent dès lors aux portes du pouvoir politique. Tantôt refuges lors des guerres ou des troubles internes au royaume, tantôt sanctuaires des dépouilles des souverains et de la légitimité royale, ces lieux saints deviennent le foyer de production d'une histoire écrite et ré-écrite pour compléter ou s'opposer à l'historiographie officielle des souverains. Une historiographie qui voisine souvent le mythe, celui de l'Arche d'alliance ou celui de la Fuite de la Sainte Famille. Cet ouvrage, le premier à proposer une analyse historique de l'art éthiopien des XVIIe et XVIIIe siècles à travers nombre de documents inédits - images, chroniq

Ecrit par : Claire Bosc-Tiessé

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Les îles de la mémoire" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes