Affiche Les soirées du Château de Ramezay

Publié dans la foulée de l'enthousiasme qu'avaient suscité les séances publiques de l'Ecole littéraire de Montréal à l'hiver 1898-1899, ce recueil rassemble des textes divers qui, saisis comme un tout, racontent ce qu'était la littérature au moment de ce bref sursaut du libéralisme au Canada français. En effet, l'effervescence qui caractérise le tournant du siècle dernier témoigne d'un vif désir de changement : sans nul doute, les membres de la jeune Ecole littéraire de Montréal se sont crus " modernes ". La lecture des Soirées du Château de Ramezay permet de saisir sur le vif ce désir pétri de contradictions ; on y décèle des modèles - revendiqués ou récusés -, on y retrouve des projets esthétiques - parfois assumés, parfois fantasmés -, on y lit les tensions qui traversent le discours social de l'époque. On y découvre toute une littérature oubliée : urbaine, symboliste, voire décadente, tantôt savante et tantôt populaire, naïve, parod

Ecrit par : François Hébert - Micheline Cambron

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Les soirées du Château de Ramezay" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes