Affiche Loin des yeux, près du coeur

Les expatriés citoyens de seconde zone voire traîtres à la patrie , souvent privés de tout ou partie de leurs droits politiques, furent, aux 19e et 20e siècles, les enfants pauvres de la nation. Depuis une trentaine d'années, à la faveur des évolutions du système migratoire mondial et des transformations technologiques permettant des relations à distance, les migrants conservent plus de liens avec leurs pays d'origine.Ils participent activement aux débats sur la définition ou la redéfinition de la nation et favorisent la formation d'un espace transétatique de négociation pour la satisfaction de leurs revendications en termes de nationalité, de représentation politique, etc.Loin des yeux, ils se situent désormais plus près du coeur de la nation. Nombre dEtats, émergents et développés, mettent en oeuvre des politiques de lien avec leurs ressortissants à l'étranger. Cest précisément l'intéręt de cet ouvrage novateur que de présenter, à partir dune quinzaine de pay

Ecrit par : Stéphane Dufoix - Carine Guerassimoff

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Loin des yeux, près du coeur" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes