Affiche Madame du Châtelet, Madame d'Epinay

Elisabeth Badinter aborde le problème de l'ambition féminine à travers le destin de deux grandes dames du XVIIIe siècle : madame du Châtelet, qui fut la compagne de Voltaire, traduisit le grand œuvre de Newton et fut l'égale des savants de ce temps. Madame d'Épinay, amie de Grimm, imagina une nouvelle pédagogie, critique de Rousseau, et traça le destin des futures mères. Ces deux ambitieuses, au sens le plus noble du terme, refusaient d'accepter les limites que la société leur assignait. Elles voulurent se donner toutes les chances dont elles se sentaient capables, en dépit de leur sexe. Madame du Châtelet incarne à nos yeux l'ambition personnelle, madame d'Épinay l'ambition maternelle, deux figures entre lesquelles se partage la vie des femmes. Quelles leçons peut-on retenir de ces deux carrières prestigieuses ? Une analyse qui nous conduit au cœur du XVIIIe siècle sans perdre de vue le présent le plus actuel.

Ecrit par : Elisabeth Badinter

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Madame du Châtelet, Madame d'Epinay" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes