Affiche Maigret et le client du samedi

Nos lecteurs ont aimé! A votre tour, découvrez cette aventure du commissaire Maigret.Tous coupables Léonard Planchon est un homme médiocre, faible, qui a un bec-de-lièvre. Il a repris, à la mort de son patron, une petite entreprise de peinture assez prospère. Plusieurs samedis consécutifs, on l'a vu à la PJ faisant antichambre pour parler au commissaire Maigret, mais repartant toujours avant d'être reçu. Ce " client du samedi ", comme on l'appelle au 36, quai des Orfèvres, se présente – un samedi également – à l'appartement du commissaire ; il connaît par les journaux sa compréhension et veut s'ouvrir à lui d'une obsession : tuer sa femme et son amant, Roger Prou, qui veut aussi prendre sa place de patron. Le lundi, Planchon a disparu... Adapté pour la télévision japonaise en 1978, sous le titre Keishi to tsuma o netorareta otoko, avec Kinya Aikawa (Commissaire Maigret) et pour la télévision française en 1985, dans une réalisation de Pierre Burea

Ecrit par : Georges Simenon

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Maigret et le client du samedi" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes