Affiche Maigret et le tueur

Urgence psychiatrique Antoine Batille, qui vient d'être assassiné de sept coups de couteau rue Popincourt, avait la manie de collecter des conversations à l'aide d'un magnétophone portatif, comme d'autres prennent des photographies. Il étudiait ainsi l'homme sur le vif pour faire des recherches psychologiques. Cette passion l'amenait à fréquenter certains bars et cafés louches. L'a-t-on tué parce qu'il a surpris une conversation compromettante ? L'assassin ne lui a pourtant pas dérobé son appareil. Adapté pour la télévision en 1978, dans une réalisation de Marcel Cravenne, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), Hugues Quester (Horteau), Jean-Pierre Bacri (Mila), Annick Tanguy (Mme Maigret) et pour la télévision japonaise en 1978, sous le titre Keishi to rokuon mania, dans par Inoue Akira, avec Kinya Aikawa (Commissaire Maigret). Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

Ecrit par : Georges Simenon

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Maigret et le tueur" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes