Affiche Main basse sur ma langue

Un homme d'art et de culture chante sa langue maternelle, l'alsacien, belle et fragile, menacée. Un élu régional met en garde contre les dérives qui - au nom de la légitime défense de la culture régionale - réveillent de vieilles rancœurs (la haine de la France) et des rêves dangereux (l'Alsace allemande). Avec courage et conviction, Robert Grossmann propose un bilan des politiques du bilinguisme en Alsace, dénonce les agissements des influents groupes de pression germanophiles, met en garde contre les effets néfastes qu'aurait, en Alsace tout particulièrement, la Charte des langues régionales. Alsacien de cœur, Français d'instinct et de raison, Européen de culture, il invite à réfléchir, alors que se multiplient partout dans le monde les conflits identitaires, à une redéfinition moderne, républicaine, du couple région-nation.

Ecrit par : Robert Grossmann

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Main basse sur ma langue" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes