Affiche Marseille connection

Héroïne, cocaïne, haschisch, le supermarché de la drogue est à ciel ouvert à Marseille. Pour tenir cette boutique aux bénéfices exorbitants, les armes crachent le plomb. Hier on ciblait le concurrent au Colt 11.43. Aujourd'hui on arrose - dégâts collatéraux involontaires - à la kalashnikov. Autour du Vieux Port, l'histoire du grand banditisme s'enrichit d'une chronique nécrologique quotidienne. Hier on tuait pour l'héroïne, aujourd'hui pour le haschisch et la cocaïne. Le marché de la came que l'on croyait relégué dans le passé sanguinaire du siècle dernier renaît avec la réapparition des papys flingueurs de la French Connection. Comme François Girard, commanditaire de l'assassinat du Juge Pierre Michel en 1981, libéré pour raison médicale et plongé à nouveau dans le business. D'autres collègues de la « blanche marseillaise » sont déjà au cimetière ou pour certains d'entre eux se sont retirés des affaires aux Etats Unis et vivent une ret

Ecrit par : François Missen

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Marseille connection" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes