Affiche Mémoire perdue, mémoire volée

Les systèmes totalitaires s'étant attaqués en priorité à la mémoire, il a fallu attendre les années quatre-vingt-dix et une situation politique et éditoriale nouvelle dans "l'autre Europe", pour que la littérature contemporaine commence à refléter le passé ou le retrouve enfoui. Ce retour du refoulé prend évidemment une valeur libératoire et renoue les fils d'une histoire et d'une identité occultées. Spécialistes de ces différentes cultures, nos chercheurs présentent un état des lieux sans complaisance.

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Mémoire perdue, mémoire volée" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes