Affiche Moi, j'attends de voir passer un pingouin

Au début, il y a les animaux. Comme dans la chanson du film de Kubrick, 2001 odyssée de l'espace qui compte tant pour Geneviève Brisac, - une chanson du Déluge et de l'Arche : the animals went into by to, ah ah ! C'est eux qui ont fait naître son désir d'écrire ce roman sur la révolte. Comment, que l'on soit bête ou homme, s'arme-t-on contre l'idiotie, les pouvoirs, la cruauté, la violence ? Voilà donc, par ordre d'apparition : Céleste, la femme de ménage qui veut un aspirateur, un peu de raison dans la maison et envoyer l'auteure à la campagne ; une pie qui volète un peu seule sur le balcon ; Nelson le fils rebelle qui ne peut pas saquer Colette et recueille le rat de laboratoire frileux de son ami Jean-Pierre installé à demeure devant l'Hippopotamus. À qui et à quoi s'ajoutent des tas d'autres personnages, hommes ou bestioles, familiers ou légendaires. Tout un monde de liberté à conquérir, d'ourlets défaits, de buffles

Ecrit par : Geneviève Brisac

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Moi, j'attends de voir passer un pingouin" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes