Affiche Moi, j'attends de voir passer un pingouin

Un livre, c'est d'abord une voix. Ici, celle d'une femme qui tient chronique des jours qui passent en songeant, comme le faisait Gauguin, qu'on se fout de la réalité. De toute manière, la vie est si pleine de choses redoutables. Surgissent une femme de ménage - Céleste - qui porte le même prénom que celle de Marcel Proust, un fils rebelle, un lapin nain nommé Grateful, un rat frileux, des buffles, un chat impossible à abandonner, sans oublier Flush, le seul épagneul immortalisé par Virginia Woolf. Et ce n'est plus un livre mais une fable urbaine et légendaire, où bouillonne notre condition humaine.

Ecrit par : Geneviève Brisac

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Moi, j'attends de voir passer un pingouin" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes