Livre Monsieur Spitzweg s'échappe

5.0/10
Boite de  Monsieur Spitzweg s'échappe
  • 61 pages

" Les premières fois, Monsieur Spitzweg s'est contenté d'un petit quart d'heure de footing - juste le temps que les poumons lui brûlent. [...] Deux cent cinquante mètres de tour, c'était bien assez pour un effort mal réparti qui ne lui procura d'abord aucun plaisir. Mais, au bout de quelques semaines, il apprit à reculer un premier seuil de fatigue, puis se surprit compter le nombre de tours, à les convertir en mètres. Douze tours en quinze minutes, oui cela faisait bien du douze kilomètres à l'heure - rien d'affolant, mais déjà une allure moins dérisoire. Le virus était pris. Arnold Spitzweg avait entrepris son combat contre le temps. " Dans cette nouvelle inédite, Philippe Delerm retrouve le personnage qui était déjà au cœur d' Il avait plu tout le dimanche.

0
0
0
0

Du même auteur Continuer sur votre lancée

  • Je vais passer pour un vieux con
  • Il avait plu tout le dimanche
  • Le Portique
  • Le trottoir au soleil
  • C'est bien
  • Surtout, ne rien faire

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre

Auteurs :