Affiche Ni vu ni connu

Jusqu’ici, le nom de Jean-Yves Ollivier ne se chuchotait que dans les hautes sphères du pouvoir d’un certain nombre d’États, de la Chine à l’Afrique du Sud en passant par la Russie, le Qatar ou le Congo-Brazzaville. En France, « JYO » n’était connu que de rares spécialistes. S’ils le savaient appartenir au cercle fermé des hommes d’affaires internationaux de haut vol, ces initiés s’interrogeaient sur le secret de fabrication de cet homme de l’ombre qui, outre ses activités dans le commerce, s’adonnait à une véritable diplomatie parallèle. Autant dire que Jean-Yves Ollivier était soupçonné d’appartenir aux « services », voire d’être un trafiquant d’armes ou, du moins, d’influence. En vérité, ni vu ni connu, JYO a coécrit nombre de pages passionnantes de l’histoire de la fin du xxe siècle. Proche de Jacques Chirac et ami de Michel Roussin, il a joué un rôle notable dans la libération des quatre otages français retenus au Liban par le Hezbollah en 1988. Missi dominici de Jacques Foccart e

Ecrit par : Jean-Yves Ollivier

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Ni vu ni connu" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes