Affiche No pasaran, le jeu

Dans ce second opus, s'ouvriront plus grandes les portes de l'enfer. Celui de Verdun, Guernica, ou Sarajevo, celui des tranchées, des murs de flammes. Eric et Thierry, comprendront vite qu'il est préférable de ne plus toucher à ce jeu diabolique. Mais Andreas prend un plaisir extrême à cette barbarie virtuelle. L'histoire se déplace alors du jeu vers la prise de conscience politique. Le fascisme peu à peu révélé d'Andreas force ses camarades à rencontrer l'Histoire, à comprendre de l'intérieur que les jeux de guerre sont jeux de massacres et de sang.

Ecrit par : Christian Lehmann

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "No pasaran, le jeu" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes