Affiche Odontologie du sport

En France, 30 millions de personnes pratiquent au moins une activité physique ou sportive. On peut donc dire que tous les chirurgiens-dentistes sont concernés par l'odontologie du sport. Sans être une spécialité, l'odontologie du sport nécessite des connaissances pour assurer la santé et le bien-être des sportifs. Il est bien connu que des contre-performances peuvent être d'origine bucco-dentaire ; des améliorations de performances peuvent être obtenues, entre autres, après correction de troubles de l'occlusion bucco-dentaire. De même, la kinésiologie appliquée peut être particulièrement utile aux chirurgiens-dentistes pour des diagnostics et des contrôles de traitement. Faire appel à la kinésithérapie pour accompagner ou suivre certains traitements peut être tout à fait bénéfique. Il est également prouvé que la pratique sportive modifie les paramètres buccaux et tous les sportifs. Enfin, on constate encore trop souvent que des chirurgiens-dentistes ne savent pas fa

Ecrit par : Henri Lamendin

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Odontologie du sport" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes