Affiche Patria o muerte

Paris, octobre 1969. Un étudiant, qui n'étudie plus guère, Frédéric, rencontre Marina, une jeune Cubaine. La séduisant par accident, il se trouve emporté dans une passion où dépendance rime avec destruction. Autour de cette exilée volontaire gravitent des hommes, latino-américains surtout, qui ont choisi l'action violente... C'est pour l'un d'eux, Karayan, que Marina quitte son compagnon. Français et fils de résistants juifs, le rival de Frédéric s'est un moment égaré dans une guérilla castriste hors d'époque avant de basculer dans la délinquance. Jugé pour d'atroces meurtres, il bouleverse l'opinion publique par une rhétorique qui joue avec talent sur la culpabilité enfouie de la collaboration avec l'occupant... Dans ce roman polyphonique, où les voix cathartiques de l'histoire personnelle s'entrelacent avec celles de l'époque, Dominique Perrut dévoile les inédites coulisses latino-américaines d'une affaire qui ress

Ecrit par : Dominique PERRUT

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Patria o muerte" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes