Affiche Paul Sollier contre Sigmund Freud

Paul Sollier (1861-1933) a été l'un des derniers élèves de Charcot (1825-1893). Il en fut le continuateur, il voyait dans l'hystérie un tempérament et une manière spéciale de réagir au stress plus qu'une véritable maladie. A l'encontre de Sigmund Freud qui faisait du refoulement la cause de l'hystérie, il attribuait à l'hystérie la cause du refoulement. Il démaquillait ainsi le visage d'une affection favorisée par la complexion, les aléas du destin et la place de chacun dans la société.

Ecrit par : Roger Teyssou

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Paul Sollier contre Sigmund Freud" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes