Affiche Petit éloge de l'ennui

Notre monde nous sollicite en permanence à l’action immédiate et à la rentabilité du temps, alors à quoi bon et pourquoi parler d’ennui ? N’avons-nous rien de mieux à faire... À une époque « hyper-agitée », l’ennui devient peut-être même tabou, ce qu’il s’agit d’éviter à tout prix. Mais à force de nous agiter effrénément d’une occupation à l’autre, ne courrons-nous pas le risque de basculer de l’exaltation à la dépression ? Faute de n’avoir su apprivoiser ce désœuvrement que nous craignions tant... Ce livre démontre que l’« ennui » n’est pas « mortel » ni « ennuyeux » pour celui qui s’y adonne sans crainte. Bien au contraire, il serait même une condition d’accès à ce qui est « vivant » au plus profond de nous-même et à ce qui a authentiquement de l’« intérêt » pour nous. Il ne s’agit plus dès lors de fuir l’ennui mais de le savourer ; comme ce temps (inquiétant mais nécessaire) de latence de soi d’où advient la possibilité d’être et d’agir en pleine conscience. C’est là que la joie, la

Ecrit par : Odile Chabrillac

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Petit éloge de l'ennui" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes