Affiche Philomèle

Se souvient-on, en lisant " The Nightingale " de Coleridge, de la relation qu'entretient le rossignol avec la figure de Philomèle, dont l'histoire constitue l'une des métamorphoses ovidiennes ? Sait-on que le chant du rossignol, ce poncif de la poésie et de la chanson romantiques, a donné lieu à l'une des fables mythologiques les plus cruelles et les plus riches de sens sur la création artistique ? De l'Antiquité grecque et latine à T.S. Eliot et, plus près de nous encore, Christoph Ransmayr ou Ted Hughes en passant par Chrétien de Troyes, Chaucer, Shakespeare, La Fontaine, Florian, Keats et Lamartine pour ne citer que quelques noms, la littérature occidentale a écrit, récrit, ou simplement évoqué l'histoire de Philomèle, métamorphosée en rossignol, après avoir été violée et mutilée par Térée, le mari de sa sœur Procné, pour qu'elle ne puisse pas le dénoncer. Tantôt joie de la vengeance tantôt plainte et ressassement du souvenir douloureux,

Ecrit par : Véronique Gély

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Philomèle" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes