Affiche Pour une poétique de Thibet de Victor Segalen

Segalen ne put achever avant sa mort, survenue prématurément en 1919, la rédaction de sa dernière œuvre poétique : Thibet. Il fallut attendre 1979 pour que paraissent les cinquante-huit séquences de cet hymne consacré à un pays devenu mythique aux yeux du poète. Pourtant, dès 1917, Segalen écrivait à sa femme : " L'œuvre est loin d'être achevée, mais le Poème est fait ". Quoique resté en devenir à cause de son inachèvement, le poème existe bel et bien avec son identité irréductible. Cet ouvrage est le premier qui soit entièrement consacré à cette œuvre ambitieuse. Il propose des éléments propres à en éclairer la poétique singulière, par l'étude de la genèse du poème, de ses réseaux métaphoriques et de sa prosodie. Il fait entendre les résonances émanant de la rencontre, au sein de l'œuvre, des références culturelles tant extrême-orientales qu'occidentales et explore un lyrisme dont les tensions internes participent pleinement de la modernité poétique

Ecrit par : Dominique Gournay

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Pour une poétique de Thibet de Victor Segalen" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes