Affiche QUAND Y A PAPA Y A PAS MAMAN

Ecartelée entre ses deux familles, la Brune et la Blonde, entre Genève et Paris, la petite Anaïs tient son journal et note avec la candeur et l’incomparable humour propre aux enfants les événements qui jalonnent sa vie brisée et recomposée. En y prêtant l’oreille, ces balbutiements maladroits renferment toute la souffrance que les adultes veulent bien ignorer. Ces vies s’écoulent sur un rythme en apparence de croisière, jusqu’au jour où l’accident vient bousculer ce nouvel ordre établi. Par l’auteur de « Ces chers petits qui nous pompent l’air » et qui ce place ici du côté des « Chers Petits » que l’on dit parfaitement adaptés à ces situations de rupture réaménagée.

Ecrit par : Irène Blanc

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "QUAND Y A PAPA Y A PAS MAMAN" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes