Affiche Raid sur Saint-Nazaire

Depuis septembre 1939, la bataille de l’Atlantique mobilise les forces navales de l’Atlantique Nord. Pour les navires de l’Axe, l’objectif est d’établir un blocus du Royaume-Uni, de couler le maximum de navires de commerce et de paralyser ainsi l’économie britannique. Pour la Royal Navy, il est vital de neutraliser la flotte allemande, notamment en anticipant ses mouvements le long des côtes françaises. Il apparaît dès lors clairement aux Alliés que le port de Saint-Nazaire et ses installations allemandes fortifiées est une cible à détruire. Après de longs mois de préparation, le 28 mars 1942, durant la nuit, les commandos de Sa Majesté, emmenés par le lieutenant-colonel Newman, remontent l’estuaire de la Loire à bord de frêles vedettes. Leur plan est simple : convoyer un vieux destroyer maquillé en navire allemand, le Campbeltown, avec plusieurs tonnes d’explosifs à son bord et le faire exploser une fois parvenus au centre des installations ennemies. L’objectif à détruire : la Forme J

Ecrit par : Robert Lyman

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Raid sur Saint-Nazaire" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes