Affiche Rome et ses monstres: Naissance d'un concept philosophique et rhétorique

Au premier siècle avant notre ère, l'effondrement de la République romaine au profit de l'Empire survient au terme d'une longue période de crises et de conflits : des troubles provoqués par les Gracques aux guerres civiles opposant successivement Marius et Sylla, César et Pompée, Octave et Marc-Antoine, de la " guerre sociale " à la révolte de Spartacus, de la conjuration de Catilina aux émeutes sanglantes provoquées par Clodius et Milon, Rome subit une succession de terribles traumatismes. Fait sans- précédent, la société romaine est au prise avec le sentiment de connaître une dégradation morale non pas seulement individuelle, mais aussi collective, qui menace son existence même. La confrontation à une série quasi ininterrompue de conflits, la remise en cause d'un système considéré par ceux qui le défendent comme le fondement de la civilisation, vont conduire les intellectuels à s'interroger sur la nature du mal et à tenter d'expliquer son surgi

Ecrit par : Blandine Cuny-Le Callet

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Rome et ses monstres: Naissance d'un concept philosophique et rhétorique" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes