Affiche Saint-John Perse, poète et critique

La Critique " savante ". française notamment, se défie peu des déclarations des poètes, qu'elle archive, " établit ", analyse, cite, souvent docilement, au mépris des exigences méthodologiques qui sont les siennes. Consciemment ou non. elle avoue ne pouvoir fonder son autorité qu'en affermissant la leur. La Critique, au lieu de servir ses propres intérêts, consolide ainsi l'Institution poétique qui, dissidente et autocratique, transversale, éparse et diverse, trouve encore le moyen de se déclarer réfractaire à toute institutionnalisation ; en dépit des consensuelles Académies et des arts poétiques. Saint-John Perse prend sur lui d'anticiper sur la Critique, qu'il tente d'orienter ou de neutraliser. Son nom n'appartient pas aux Lettres, et il n'a pas écrit d'art poétique. Mais on le voit, ici et là, évoquer une société secrète (dirait Valéry) de " pairs " pour en faire une galerie de prête-noms qui illustrent ses

Ecrit par : Abdelhak Bel Lakhdar

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Saint-John Perse, poète et critique" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes