Affiche Science et littérature à l'Âge classique

La science et l'expérience scientifique préexistent-elles à la littérature, ou la littérature et les expériences fictionnelles permettent-elles l'accès à une " vérité scientifique ", qui serait entre autres celle du doute, de la nécessité du questionnement permanent des systèmes et des vérités a priori rationnelles? À une époque où la rupture entre science et littérature est censée être en partie consommée, quel est l'enjeu de cette articulation persistante entre deux types de discours, dont l'un est fondé sur l'exercice de la raison, l'autre davantage sur l'importance de l'imagination? Quels sont les modèles scientifiques que donne majoritairement à lire la littérature de l'âge classique? Quels mots le rationalisme cartésien trouve-t-il pour se dire? Une vision gassendiste du monde est-elle plus directement en accord avec les exigences de la littérature, voire de la fiction? Telles sont les questions qui ont motivé le choix d'

Ecrit par : Institut Claude Longeon

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Science et littérature à l'Âge classique" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes