Affiche Sigmund Freud

« Je suis constamment convaincu de ma faillibilité. »... « Vais-je aboutir à quelque chose ? Je n’en sais rien. » Que ce soit à Jung en 1906 ou à Ferenczi en 1911, Freud ne fait pas mystère de ses interrogations sur ce qui va pourtant être à l’origine d’une révolution sans précédent, la psychanalyse. Il se définit avant tout comme un « intuitif », avec une méthode « empirique » qui ne fait pas bon ménage avec la théorie dont il se méfie constamment. L’aurions-nous oublié ? Jacques Sédat propose au lecteur d’entrer dans l’atelier de Freud et de le suivre dans ses trouvailles, ses errances ou ses fulgurances, ses tâtonnements ou ses avancées, en reconstruisant la genèse de ses découvertes les plus décisives, à partir de sa volumineuse correspondance et de divers écrits qui témoignent des questionnements et des intuitions qui ont jalonné la naissance de la psychanalyse. Cette deuxième édition s’enrichit de réflexions sur le rapport de Freud à la psychose et au religieux. Parcourir les gra

Ecrit par : Jacques Sédat

Ajoutez votre critique

Vous devez vous connecter pour pouvoir laisser une critique.

Se connecter

Faut-il lire "Sigmund Freud" ? La réponse à cette question grâce aux membres Kifim, leurs notes et critiques. Retrouvez également toutes les infos sur ce livre : année de parution, auteurs, couverture, résumé etc.

Recommander ce livre
Partager
Gérez vos listes