Livre Sociologie de la souffrance

5.0/10
Boite de  Sociologie de la souffrance
  • 321 pages

Si la thématique de la souffrance est, en sociologie, de plus en plus abordée au travers de recherches sur la violence, le harcèlement et la souffrance au travail, elle n'a toujours pas vraiment fait l'objet d'une approche spécifique. L'ouvrage que voici offre une vision transversale, essaie de combler un vide. Il se construit autour de l'idée de la souffrance comme aspect spécifique d'une rupture transactionnelle ou rupture des conditions de la confiance. L'individu est dans l'impossibilité de construire les microcompromis pratiques structurant la quotidienneté ou d'adopter des stratégies doubles. Des concepts tels que "transaction", "civilité", "paradoxe", "symbolique", "interstice", "forme", s'avèrent décisifs. Les questions de la confiance, de l'angoisse, du respect, du mal, du don sont au coeur de l'analyse. Des récits, des situations variées de la vie quotidienn

0
0
0
0

Du même auteur Continuer sur votre lancée

  • Fluidité sociale et souffrance

Les critiques & échangesDiscussions et débats sur ce livre

Auteurs :